Log in

Incident à l'usine chimique Solvay à Dombasle-sur-Meurthe : le risque industriel écarté

Meurthe-et-Moselle. Ce jeudi matin, les sapeurs-pompiers sont intervenus à l'usine Solvay à Dombasle-sur-Meurthe suite à un échauffement survenu dans un silo de charbon d'une capacité de 80 tonnes. « Tout risque industriel est écarté, la situation est sous contrôle », affirme la préfecture de Meurthe-et-Moselle dans un communiqué.

SolvayDombasle

photo DR

L'alerte a été donnée peu après 3h du matin ce jeudi 19 octobre par le responsable du site de l’entreprise Solvay de Dombasle-sur-Meurthe, suite à la détection d’un échauffement dans un silo de charbon afin de prévenir tout risque de propagation. Pour une raison inconnue à l'heure actuelle, le charbon stocké dans cette trémie d'une capacité de 80 tonnes alimentant une chaudière de l'établissement a atteint une température anormalement élevée.

L'entreprise Solvay, site classé Sévéso « seuil haut » par l'État, a « immédiatement entrepris les opérations permettant un retour à la normale, à savoir consommer le charbon dans la chaudière pour qu'il soit éliminé et que la trémie soit par la suite entièrement vidée de son contenu. Les agents de l'entreprise Solvay sont actuellement en train de vidanger la trémie pour permettre l'extraction du charbon restant dans une aire sécurisée et ainsi maîtriser l'incident » précise la préfecture de Meurthe-et-Moselle.

Suite à cet incident, une trentaine de sapeurs-pompiers restent sur les lieux pour assurer ces opérations techniques qui se dérouleront jusqu’en soirée, en complémentarité avec les moyens de l’entreprise. « Tout risque industriel est écarté, la situation est sous contrôle » affirment les autorités de l'État.