août 22, 2019

Nancy : suspectés d'une soixantaine de cambriolages

NANCY. Cinq individus ont été placés en garde à vue au commissariat de Nancy, ils sont suspectés d'avoir commis ou être impliqués dans une soixantaine de cambriolages dans l'agglomération de Nancy et dans la grande région.

PoliceBrassard

L’affaire est conséquente et a mobilisé l’ensemble de la brigade criminelle. Une bande organisée sévissait depuis près d'un an dans l’agglomération de Nancy impliquant principalement deux individus. Au total, cinq hommes ont été interpellés, quatre ce lundi matin et le cinquième extrait de prison ce mardi. Aujourd’hui, ils étaient en cours de présentation au parquet de Nancy pour répondre de leurs actes liés à une soixantaine de cambriolages perpétrés majoritairement dans l’agglomération nancéienne.

Selon les informations qui nous ont été communiquées par le commissariat de Nancy, les mis en cause usaient d’un mode opératoire particulier pour faciliter leurs cambriolages à savoir l’usage de pass PTT volés. Ces derniers ouvraient des boites à lettres de particuliers à la recherche de clés de domicile, souvent déposées par des voisins ou proches en périodes de vacances. Les domiciles ciblés étaient selon la police toujours des appartements de quartiers calmes de l’agglomération nancéienne ainsi que des résidences de standing. L’appartement ouvert grâce aux clés retrouvées dans les boîtes aux lettres était ensuite ratissé de ses biens les plus prisés : télévisions, ordinateurs, vélos, stylos de luxe (volés à Saint-Dié dans une étude notariale), mais aussi et de façon surprenante, des produits de la vie quotidienne comme des casseroles, aspirateur, micro-onde en parfait état de fonctionnement... Explication à cela, l’un des mis en cause, qui se mettait en ménage, profitait de ces larcins pour aménager son appartement ! Les hommes impliqués ont également dérobé trois véhicules dont un a été brûlé. 

« Des délinquants chevronnés » selon la police

Les enquêteurs sont remontés sur une soixantaine de faits commis à des périodes bien choisies : la journée et en semaine dès le mois d’août 2016. Des faits observés dans plusieurs communes de l’agglomération de Nancy, mais également à Obernai (Alsace), Saint Dié (Vosges) et Metz (Moselle). C’est finalement un précieux renseignement parvenu aux enquêteurs il y a un mois et demi qui a permis à l’enquête de prendre un nouveau tournant. Un juge d’instruction a été saisi et sur commission rogatoire les enquêteurs ont établi une surveillance active des principaux suspects. 

Cinq gardes à vue ont été effectuées dont celles des « meneurs » principaux, des suspects âgés de 30 et 40 ans bien connus des services de police et d’un autre complice, un receleur. Ces derniers ont reconnu quasiment la totalité des faits. Très sollicités, les enquêteurs de la brigade criminelle procèdent actuellement à rapprocher les scellés des différents cambriolages. La marchandise était écoulée par les voleurs ou le receleur.  

Selon la police, les suspects agissaient de façon « très pro » et de façon soignée « ils présentaient bien pour ne pas éveiller les soupçons du voisinage ». Accros aux jeux, ils dépensaient aussi leur argent au casino. Les auteurs principaux sont domiciliés Faubourg des Trois Maisons et le receleur à Jarville.

Les suspects étaient en attente de leur jugement cet après-midi, l'un d'eux a été de nouveau placé en détention.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV