Log in

Nancy : des prétendus vols à l’arraché pour toucher l'argent de l’assurance

NANCY. Un couple originaire de l’agglomération de Nancy qui avait mulplié des plaintes ces derniers mois pour des vols à l’arraché sur le secteur du haut du Lièvre a été placé en garde à vue. L’enquête menée par la Brigade des Violences Urbaines a démontré que le couple avait menti...

police-Nancy

L’enquête menée par la Brigade des violences urbaines a finalement abouti. Entre juillet 2014 et juin 2015, de nombreuses plaintes étaient déposées par un homme, 44 ans, et sa compagne, 41 ans, dénonçant à chaque fois des vols à l’arraché survenus en fin de journée ou en soirée dans le secteur du Haut du Lièvre. Des vols de smarphones, vêtements de marque ou encore d’ordinateur portable. En tout ce sont sept plaintes, six de l’homme et une de sa compagne qui ont été déposées pendant cette période de moins d'un an. Les enquêteurs ont démontré qu’il s’agissait de fausses déclarations qui ont permis au couple de toucher indument près de 3000 euros. Ce jeudi 28 janvier, la police a procédé à l’interpellation du couple à son domicile.

Un fusil à pompe et un pistolet d’alarme saisis au domicile du couple

Une perquisition menée au domicile du couple permettait aux policiers de retrouver un fusil à pompe et un pistolet d’alarme. Selon les informations communiquées par la police, ont également été découvertes 60 cartouches pour le fusil à pompe de calibre 12 et 95 cartouches à blanc de 9 mm pour le pistolet d’alarme. Placés en garde à vue, les deux individus ont reconnu les faits. L’homme a expliqué aux enquêteurs qu’il rencontrait d’importantes difficultés financières et qu’il avait trouvé ce superfuge pour obtenir de l’argent. Selon les dires du mis en cause, il serait allé avec cet argent en Turquie où il aurait acquis ces armes pour se défendre. L’homme a reçu une COPJ pour le 13 juin 2016 et sa compagne un rappel à la loi. Le couple était inconnu des services de police.