novembre 17, 2018

Nancy : il surgit pendant la récréation pour venger son neveu

Nancy. Un homme a été interpellé à Nancy mercredi après-midi, il est suspecté d’avoir réglé ses comptes devant une école de l’agglomération après une altercation qui s’était produite dans le bus entre un groupe de lycéens et son neveu de 14 ans.
JeanProuve
Tensions devant le lycée professionnel régional Jean-Prouvé à Nancy - photo Googlestreetview

Vives tensions devant le lycée professionnel régional Jean-Prouvé situé au 53 rue de Bonsecours à Nancy ce mercredi 6 janvier 2016 lors de la récréation. Selon la police, les faits auraient débuté mercredi en début de matinée dans un bus du Réseau Stan. À ce moment-là, un groupe de lycéens auraient pris à partie un garçon de 14 ans et lui aurait volé sa casquette. La victime informait sa famille et l’oncle de ce dernier prenait rapidement la direction de l’établissement où les élèves étaient scolarisés avec la ferme volonté de résoudre cette affaire à sa manière. 

Après de vifs échanges devant l’établissement où le voleur présumé prenait sa récréation avec d’autres camarades, le ton serait monté d’un cran. Selon les informations de la police, l’homme aurait d’abord fait usage d’une bombe lacrymogène avant d'échanger des coups avec le groupe de lycéens. Quelques minutes plus tard, l’oncle aurait sorti et atteint avec un petit couteau pliable un jeune âgé de 16 ans le blessant au biceps. L’agresseur présumé prenait ensuite la fuite et la police, alertée par l’établissement scolaire, recherchait activement l’individu. Ce dernier était interpellé le même jour à 14 h 30 à Nancy. Légèrement blessé souffrant de multiples ecchymoses, l’individu âgé de 36 ans, connu des services de police, a été placé en garde à vue. Entendu par les enquêteurs de la Brigade des Violences Urbaines, il a reconnu partiellement les faits niant avoir blessé au couteau le lycéen de 16 ans, qui a reçu par ailleurs 3 jours d’ITT. L’homme qui était encore en garde à vue jeudi soir dans les locaux de la police devrait être présenté ce vendredi au parquet.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV