décembre 10, 2019

Commerce à Nancy : actualités et nouvelles implantations

Photo d'archives - crédit photo ICN Photo d'archives - crédit photo ICN
COMMERCE. Depuis le mois de juin dernier, 21 commerces se sont installés au cœur de Nancy. La ville de Nancy parle d’un « taux de vacance honorable » et annonce poursuivre des actions pour le dynamisme du centre-ville. 

Sylvie Petiot, Première Adjointe au maire de Nancy déléguée au Développement économique, social et environnemental, avait convié commerçants et médias ce mardi lors d’une conférence de presse en présence de l’Agence de développement des territoires Nancy Sud Lorraine (SCALEN). Au chapitre de cette entrevue, les actualités du commerce de centre-ville et notamment les nouvelles implantations et ouvertures à venir. Chaque année, trois milliards de chiffres d’affaires sont générés sur l’ensemble de la métropole du Grand Nancy . Avec près de 1800 commerces et services commerciaux, le centre-ville de Nancy reste le principal pôle commercial de la métropole avec 512 millions de C.A.

Un taux de vacance « honorable ». La question de l’attractivité du centre-ville et son poids face aux zones commerciales est un sujet sensible, stratégique et aux enjeux multiples. Elle fait l’objet de plusieurs actions menées par la municipalité nancéienne. Parmi lesquelles des actions ponctuelles concernant l’accessibilité comme les parkings à deux euros cet été. Et d’autres sur le long terme concernant le parc immobilier avec la création de la SEM, l’acronyme de Société d’Économie Mixte (SEM) Nancy DEFI - Développement économique Foncier Immobilier pour investir dans l’acquisition de commerces ou de logements en vue de les réhabiliter ou encore la création de commerces éphémères. Pour diagnostiquer et définir de nouveaux élans, le recrutement d’un développeur de centre-ville pour booster l’attractivité du territoire. Une tâche dévolue après le départ de Nicolas Mollet à Céline Le Toux, développeuse de centre-ville arrivée de Lyon. 

« Les villes qui s’en sortent bien aujourd’hui ce sont les villes qui ont un beau patrimoine, qui l’entretiennent. C’est l’image d’une ville-promenade où l’on achète en même temps ... »

Sylvie PETIOT, première adjointe à la Ville de Nancy

Depuis deux ans, le taux de vacance est maintenu autour de 6,5 et 6,7 %, « un taux largement honorable au même niveau de celui Strasbourg et largement inférieur à ceux des centres-villes de même dimension » commente Sylvie Petiot. Si elle concède « quelques vacances spectaculaires » concernant certains commerces, ils font l’objet d’un travail actif. Globalement, la municipalité se félicite de la vitalité et l’attractivité de Nancy. « Notre ville est très attractive » se distinguant à l'échelle nationale « parmi les cinq premières villes au niveau du commerce » se réjouit l’élue déléguée au Développement économique.  

Zone commerciale et centre-ville pas le même combat. Face à des centres-villes en pleine mutation liée à de multiples facteurs parmi lesquels les changements de comportement d’achats, l’accessibilité ou l’évolution de la part du e-commerce, Sylvie Petiot se veut confiante en évoquant des contextes d’achats différents selon le centre-ville et les zones commerciales situées en périphéries avec une clientèle différente. « Je pense qu’aller faire ses courses dans un centre-ville comme Nancy et dans une galerie marchande comme Cora, je n’ai rien contre, mais ce n’est pas la même chose et ce n’est pas la même démarche ». Et de défendre une autre vision du commerce « le commerce plaisir » cristallisé par d’autres atouts. « Les villes qui s’en sortent bien aujourd’hui ce sont les villes qui ont un beau patrimoine, qui l’entretiennent. C’est l’image d’une ville-promenade où l’on achète en même temps ». 

Une vision du centre-ville qui s’accompagne par la réduction de grands magasins, les enseignes adoptant désormais en centre-ville leurs propres concepts urbains.

Echos commerce1019Sylvie Petiot Première Adjointe au maire de Nancy et Céline Le Toux, développeuse de centre-ville / photo ICN
 

Le kiosque accueillera bientôt des artisans. Coup de pouce à la démarche entrepreneuriale, le dispositif du commerce éphémère permettant de lancer un projet. Le prochain s'installera au Kiosque situé devant la cathédrale, un lieu qui appartient à la municipalité. Ce dernier sera proposé dans quelques semaines à des petits artisans qui pourront commercialiser leurs produits. 

Nouvelles enseignes. Depuis le mois de juin dernier, 21 nouvelles implantations commerciales ont été enregistrées au cœur de la ville, dont 10 adresses de restauration. Parmi les nouvelles ouvertures le salon de coiffure « Kraemer Paris », franchise indépendante au 73 rue Saint Dizier, le caviste et commerce indépendant « Le Petit Français » au 7 rue Monseigneur Trouillet, les restaurants « Le Bouillon Lafayette » au 39 rue des Maréchaux ou encore « Les Fils à maman » au 41 rue des Maréchaux. Prochaines ouvertures programmées Reforged Gaming (Meldown), Yellow Korner, Snipes, Cooper Brunch...

Mais d’autres grands noms cherchent encore à s’installer. « A nous de retravailler pour répondre, ils attendent le lieu, l’endroit », affirme Sylvie Première Adjointe au maire de Nancy déléguée au Développement économique, social et environnemental.

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
8
9
10
11
12
13
14
15
16
18
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Ici-c-Nancy TV