octobre 19, 2019

Ciné : les chances françaises au 72e Festival de Cannes

Adèle Haenel et Noémie Merlant dans « Portrait de la jeune fille en feu »

 

Palme d'Or.svgIl semble très bien parti ce 72ème Festival. Car dans le jury il y a des « pointures » : Yorgos Lanthimos (Oscar pour « La favorite), Robin Campillo (« 120 battements » Grand Prix en 2017) et bien sûr le président mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu (Oscar pour « The Revenant »). Un président qui a eu ce joli mot : « Nous allons tout faire pour découvrir le joyau, la pépite de ces 21 films en compétition ». Alléchant. 

Nos chances dans la Compétition suprême reposent sur deux réalisatrices et deux réalisateurs.

Honneur aux dames. Dans «Portrait de la jeune fille en feu », son premier film en costumes, Céline Sciamma retrouve Adèle Haenel, son actrice fétiche. Et le XVIIIème siècle d'une île bretonne où une peintre (Noémie Merlant) est mandatée pour réaliser le portrait de mariage d'une jeune fille fraichement sortie du couvent. Celle ci refusant mariage et portrait, l'artiste devra la peindre en secret.

Justine Triet, elle, retrouve Virginie Effira dans « Sybil ». L'histoire d'une psychanalyste s'inspirant du vécu tumultueux d'une patiente pour en faire un roman. Eclats en vue.     

Côté réalisateurs, Arnaud Desplechin est retourné dans sa ville natale (qui est aussi celle de Robespierre) pour y tourner « Roubaix, une lumière ». Avec un Roschdy Zem que l'on dit exceptionnel dans son rôle de chef de la police locale enquêtant sur le meurtre d'une vieille dame un soir de Noël.

Quant au franco-tunisien Abdelatif Kechiche, c'est fort logiquement le second volet de « Mektoub, my love » qu'il proposera le 23 mai. Une adaptation (en...4 heures) du roman de François Begaudeau, « La blessure, la vraie ».

Côté interprétation, chance de prix peut-être pour Isabelle Huppert dans « Frankie », drame américano-portugais d'Ira Sachs où elle joue une actrice malade choisissant de mourir sur la plage de Sintra.       

ledaim 1Jean Dujardin dans « Le Daim »                                                                

                                               

Les retrouvailles de Lelouch

 En compète aussi, mais à la Quinzaine des réalisateurs, Jean Dujardin ouvre le bal aujourd'hui avec « Le Daim » de Quentin Dupieux. Son rôle : celui de Georges, 44 ans, qui plaque sa banlieue pour s'offrir le blouson 100% daim de ses rêves. Un achat qui vire à l'obsession et finira par entrainer Georges dans un délire criminel. Un film qui fera rire et frémir. Sortie, 17 juin.

Hors compétition, nos représentants se signaleront également en ressuscitant des amours anciennes. Celle d'« Un homme et une femme » devenue le 18 mai, grâce à Claude Lelouch, « Les plus belles années d'une vie ». Avec le mythique couple Anouk Aimée-Jean-Louis Trintignant auquel se joindra l'époustouflante Monica Bellucci.  

Retrouvailles également pour Daniel Auteuil qui, lui, basculera dans « La Belle Epoque » de Nicolas Bedos. Avec un fort bel entourage : Ardant, Arditi, Canet, Podalydès.

Mais c'est seul qu'Alain Delon, notre samouraï, gravira les marches pour recevoir (enfin) le 19 mai une Palme d'Honneur. En contenant son émotion pour saluer ses maîtres, Visconti, Melville, Deray, Clément, Verneuil et Joseph Losey dont le film « Monsieur Klein » clôturera la soirée.

Quant au duo Toledano-Nakache, il signera le 25 mai le film de clôture, « Hors norme ». Avec un couple inattendu mais prometteur : Vincent Cassel-Reda Kateb. Tous deux embauchés dans un milieu associatif de banlieue pour y encadrer des mineurs autistes.

Joli programme qui ne saurait faire oublier les compétiteurs étrangers. Car les cadors sont de retour. Les multi palmés comme Ken Loach (« Sorry we missed you ») le 16 mai, Terence Malick (« Une vie cachée ») et  les frères Dardenne (« Le jeune Ahmed ») le 19. Quant à Tarantino, invité de la dernière heure, c'est peu dire qu'il y aura foule le 21 pour la montée des marches de son « Once upon a time...in Hollywood ». Avec Di Caprio, Brad Pitt, Pacino, Tim Roth et Ken Russell. Quel générique ! 

Fiona Franchi

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV