Log in

Cinéma : "Alibi.com" la nouvelle comédie hilarante de Philippe Lacheau

  • Écrit par CS
  • Publié dans CINEMA
Cinéma. Au lendemain de la Saint-Valentin, sortira dans les salles de cinéma : "Alibi.com", un film racontant l'histoire de Greg, l'entrepreneur d'une florissante société spécialisée dans la création d'alibis qui va découvrir que l'un de ses clients n'est autre que... son beau-père ! Après les succès de Babysitting 1 & 2, Philippe Lacheau dégaine une nouvelle comédie hilarante...
ALibi.com-creditCleliaScopel
De gauche à droite - Julien Arruti, Tarek Boudali, Elodie Fontan et Philippe Lacheau - crédit photo Clélia Scopel / www.ici-c-nancy.fr

Greg a fondé une entreprise nommée Alibi.com qui crée, comme son nom l'indique, tout type d'alibi. Avec Augustin son associé, et Medhi son nouvel employé, l'entrepreneur élabore ses meilleurs subterfuges pour cacher l'infidélité ou les rendez-vous ennuyeux de ses clients. L'entreprise connaît le succès, mais la rencontre de Flo (Elodie Fontan Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu, Babysitting 2), une jolie blonde qui ne supporte pas le mensonge, va bouleverser la vie de Greg. Pour ne pas lui déplaire il commence par lui cacher la véritable nature de son activité. L'aventure ne fait que commencer, lors de la présentation aux parents, Greg comprend que Gérard, le père de Flo, est aussi un de ses clients...  

Avec un scénario déjanté qui explore tous les ressorts de la comédie et un florilège de situations plus cocasses les unes que les autres renforcées par des décors et des gags en cascade, Alibi.com s'impose comme un vaudeville des temps modernes . Après « Babysitting » qui a réuni 2,3 millions de spectateurs et « Babysitting 2 », plus de 3,2 millions en salles, le nouveau film de Philippe Lacheau annonce un nouveau succès dans les salles de cinéma. Rencontre avec l'équipe du film à Vandoeuvre-lès-Nancy. 

Comment est née l’aventure cinématographique de Alibi.com ?

Philippe Lacheau : L'aventure est née en regardant un reportage à la télévision en 2010 sur ces sociétés d’alibis qui existent pour mentir à ton entourage. Des sociétés proposant des subterfuges très crédibles, souvent pour des sujets d’adultères... De là, on a voulu diversifier en montrant toute une diversité de situations, du petit garçon qui veut sécher l’école au couple adultère.

Alibi-NathalieBayeStudio Canal - Alibi.com

 

Un casting formidable, et Nathalie Baye très à l'aise dans son rôle...

Philippe Lacheau : Elle rend le film encore plus drôle ! Au delà de son statut, son standing, Nathalie Baye s'est lâchée ...On ne pensait pas qu’elle accepterait tout et elle n’a pas refusé un mot du scénario, une ligne, une scène. Il y a une scène de sexe marrante, des situations où elle fait du booty shake. Elle a tout fait au nom de la comédie, parce que ça l’éclate, elle adore ça. On ne la connait pas suffisamment de cette façon.

Kad Merad, Michèle Laroque, Norman, La Fouine...

 
On voulait beaucoup de guest-stars, tout c'est fait souvent en un coup de fil, on a eu beaucoup de chance...

 

... et la bonne dose d'auto-dérision de Joey Starr

Philippe Lacheau : La meilleure preuve d’autodérision c'est Joey Starr. On a beau avoir des idées sur lui, mais ce mec adore se marrer ! Il a beaucoup d’humour et surtout c’est un grand acteur. À partir de là, il joue des rôles qui ne sont pas forcément proches de lui. Ça renforce l’humour. 

Un vaudeville moderne

 
Philippe Lacheau : C’est un vaudeville 2.0, c’est-à-dire qu’on a plein de situations de comédie traditionnelles qui viennent du vaudeville et puis des choses plus modernes avec des gags en cascade et des références de super-héros. C'est un film qui est aussi un peu choral, on suit l'histoire d'amour de Greg et Flo, des parents de Flo, l'histoire des copains de Julien et Tarek...
 
Alibi2
Alibi.com - Studio Canal 

Alibi, une société qui aurait pu vous tenter dans la vraie vie ?

 
Philippe Lacheau : Humm... Moi non, mais Élodie Fontan, oui.
 
Elodie Fontan : Comme par hasard...
 
Philippe Lacheau : Elle a plusieurs photos d'embouteillage qu'elle envoie en précisant: "je suis dans les bouchons, je vais avoir plusieurs minutes de retard". Tu peux être sûre que lorsqu'elle envoie ce type de message, elle est encore avec le sèche-cheveux (rires).
 
Elodie Fontan : Mais, c'est super efficace ! Bon c'est un petit mensonge, c'est mignon.
 
Tarek Boudali : Julien, il ment à sa femme ! Il a deux enfants, il a deux chéries (enfants). Il utilisait ses enfants pour aller fumer, il mettait deux paquets de clopes dans la poussette. Il disait à sa femme "je vais promener les filles" et pendant qu'il les promenait, il fumait. 
 
Julien Arruti : Bon ça, vous n'êtes pas obligé de l'écrire...
 
Philippe Lacheau, Elodie Fontan, Tarek Boudali (en choeur) s'adressant à Julien Arruti : Menteur ! Menteur ! Menteur ! On va appeler Aurélie...

 

Un chien qui brûle, la réplique du "coup de pied retourné" de Jean-Claude Van Damme... Personne n’a été blessé au cours du tournage (Rires) ?

 
Philippe Lacheau : Personne n’a été blessé, mais il y a des scènes où Julien met des claques à Tarek, ce n’était pas forcément écrit comme ça. Tarek aurait pu être blessé parce que plus on faisait les prises et plus Julien mettait de l’énergie à donner des gifles violentes. Les deux dernières sont d'ailleurs complètement improvisées...
 
Julien Arruti : .... pour le plaisir de la torgnole ! 
 
Tarek Boudali : Par contre, il y a eu des traumatismes, Julien a galoché une vieille de 84 ans, il est traumatisé à vie. (rires)

 

Une suite pour Alibi.com ? 

 
Philippe Lacheau : Si le film marche dans les salles de cinéma, on a une idée de suite...