Log in

La Métropole du Grand Nancy exprime son soutien à l'ASNL et au SLUC Nancy

Nancy- André Rossinot a invité ce lundi les dirigeants de l'ASNL et du SLUC Nancy pour leur exprimer le soutien de la Métropole dans une période sportive compliquée pour les deux clubs.

grandnancy-asnl

Alors que l'ASNL et le SLUC Nancy, 50 ans tous les deux, luttent pour leur maintien au plus haut niveau national, André Rossinot, président de la Métropole du Grand Nancy a invité ce lundi matin les maires de l'agglomération et les dirigeants des deux clubs afin de leur confirmer le soutien de la Métropole, partenaire de poids des deux entités.

Pour honorer cette invitation, Jacques Rousselot était accompagné de Pablo Correa et de son staff, mais aussi de quelques joueurs ( Hadji, Chretien, Ndy Assembé, Muratori). Du côté du SLUC, Marc Barbé étant à Paris pour des raisons professionnelles, c'est André Weber, président du conseil de surveillance, qui a représenté le club accompagné du coach Greg Beugnot ainsi que plusieurs joueurs (Urtasun, Florimont, Séne ) mais aussi quelques dirigeants.   

André Rossinot a profité de l'occasion pour réitérer son soutien et sa confiance aux deux clubs nancéiens avant de laisser la parole aux dirigeants. Après un week-end compliqué pour son club et une relégation en ProB qui se précise, André Weber a expliqué cette mauvaise saison « à cause d'une masse salariale encadrée qui a eu une répercussion sur le recrutement. » Selon le président du conseil de surveillance du SLUC « les bons résultats du passé ont été obtenus au détriment du régime financier » avant d'annoncer pour cette saison un bilan financier équilibré. André Weber a déclaré qu'en cas de relégation en ProB, le club viserait la remontée immédiate « le SLUC  a toujours su rebondir » tout en précisant que « sans le concours des collectivités, il n' y aurait pas de basket professionnel à Nancy. » 

Du côté de l'ASNL, Jacques Rousselot était plus souriant après la victoire de ses joueurs samedi soir face à Rennes (3-0). Le président nancéien s'est déclaré « très honoré et touché » par l'initiative de la Métropole du Grand Nancy avant de saluer le soutien des supporters du club tout comme André Weber l'avait fait précédemment pour le SLUC Nancy. Alors que le club fête cette année ses 50 ans, le président de l'ASNL a fixé l'objectif du moment « l'heure n'est pas venue de fêter les 50 ans, il faut se maintenir, il y a encore de la vie et de l'espoir, nous allons tout faire pour faire briller les couleurs du Grand Nancy .»