octobre 19, 2019

Pas de victoire, mais de l'espoir pour l'ASNL

L'ASNL a tenu tête au FC Lorient (1-1) grand favori de la L2. Un match nul, mais encourageant. 

 

Après deux matchs nuls, l'ASNL recevait Lorient, leader du championnat et annoncé comme le grand favori de ce championnat de L2. Il s'agissait donc d'un test intéressant pour les hommes de Jean-Louis Garcia et ces derniers ont répondu présents en dominant une bonne partie de la rencontre. Les Lorrains ont d'ailleurs ouvert le score grâce à un but contre son camp de Laporte au duel avec Dona Ndoh suite à un excellent centre de Cissoko (58'). Certes Lorient a égalisé rapidement sur pénalty transformé par Claude-Maurice (70'), mais Nancy a montré de belles choses dans tous les domaines du jeu et même si la victoire n'est toujours pas au rendez-vous, Nancy n'a pas encore connu la défaite et semble avoir le potentiel pour jouer un rôle intéressant cette saison. 

Le match : 

Nancy a dominé une grande partie de la rencontre, mais malgré un potentiel offensif évident, les Nancéiens ont manqué d'un peu de justesse dans le dernier geste pour concrétiser ses occasions. Malgré cette domination c'est d'ailleurs Lorient qui a eu la première grosse opportunité de la rencontre avec une tête de Bozok sur la transversale en fin de première période. L'ASNL a ouvert le score en début de seconde période, une ouverture du score logique validant un temps fort pour l'équipe nancéienne. Les Lorientais ont ensuite tenté de réagir, mais la défense lorraine paraissait bien armée pour contrer les offensives bretonnes. Malheureusement, le très courtisé Claude-Maurice accélérait dans la surface provoquant la faute de Lybohy (70') avant de se charger lui-même de transformer le pénalty. En supériorité numérique en fin de rencontre suite à l'expulsion sévère de Wissa (78'), Nancy ne parvenait pas à en profiter et enregistrait son troisième match nul de la saison en autant de rencontres. 

Top : 

Cette saison Nancy semble très bien armée offensivement et les prestations ce soir de Cissoko, Dona-Ndoh, Bertrand et Vagner sont très encourageantes pour la suite du championnat surtout qu'en face ça ne sera pas toujours aussi costaud. Un quatuor encourageant également, car la marge de prestation est encore très importante, les automatismes vont naturellement encore s'améliorer au fil des rencontres. Une petite mention particulière pour Dorius Bertrand qui a tout pour être une révélation de la saison, ces nombreuses accélérations ont fait du mal à la défense bretonne, une bonne pioche pour l'ASNL. 

Flop : 

Après avoir fait le forcing maladroitement pour jouer à Metz, Amine Bassi était malgré tout présent en tribune pour supporter l'ASNL. Il en faudra beaucoup plus pour faire passer la pilule...

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV