septembre 21, 2019

ASNL : un nouvel entraîneur pour l'équipe féminine

De gauche à droite, Jean-Michel Serin (vice-président section féminine) Maxime Vautrin et Jacques Rousselot De gauche à droite, Jean-Michel Serin (vice-président section féminine) Maxime Vautrin et Jacques Rousselot
L'ASNL a nommé ce lundi Maxime Vautrin comme nouveau coach de l'équipe première féminine. 

 

Paco Rubio partant en retraite, l'ASNL se devait de trouver un nouvel entraineur pour son équipe féminine. C'est chose faite depuis ce lundi et c'est Jacques Rousselot en personne qui a annoncé lors d'un point presse l'identité de l'heureux élu à savoir Maxime Vautrin qui entraînait cette saison l'équipe féminine U19. Selon Jacques Rousselot, le successeur de Paco Rubio est « un garçon de qualité qui a du réseau, un bosseur » qui a d'ailleurs obtenu de bons résultats avec son équipe U19. 

Maxime Vautrin est un enfant de l'ASNL où il a côtoyé le centre de Formation avant « de donner un coup de main aux éducateurs » puis se consacrer aux équipes féminines de l'ASNL « depuis 5-6 ans ». Le nouveau coach de l'équipe de D2 féminine continue donc de grimper les échelons et « c'est avec grand plaisir » qu'il a accepté le poste proposé par Jacques Rousselot. 

Ce dernier a profité de l'occasion pour faire un point sur l'avenir de l'équipe féminine qui devrait enregistrer plusieurs départs notamment certains gros salaires comme Marylise Ngo Ndoumbouk que l'ASNL ne gardera pas la saison prochaine. Dans le sens des arrivées, Jacques Rousselot annonce l'arrivée de 5-7 joueuses. Parmi celles-ci, l'équipe nancéienne pourrait compter sur le renfort de plusieurs joueuses de... Corée du Nord. M.Jamet, chercheur à l'Université de Lorraine, dans le cadre d'une coopération avec une université nord-coréenne s'est rapproché des fédérations sportives du pays dont l'objectif est de développer le sport féminin en envoyant des sportives hors des frontières de la Corée du Nord.

Dans cet optique, mercredi 8 mai, le staff de l'ASNL se rendra à Salon-de-Provence où aura lieu un tournoi international U20, l'équivalent du tournoi espoirs de Toulon pour les hommes. L'objectif, repérer dans l'équipe féminine de la Corée du Nord, championne du monde U17 en 2016, 2-3  joueuses susceptibles de renforcer l'équipe nancéienne, sachant que l'idée est de faire venir plusieurs joueuses à Nancy « pour ne pas isoler une jeune femme sur Nancy » explique Jacques Rousselot très enthousiaste sur ce projet. Si des joueuses nord-coréennes devaient rejoindre Nancy, il s’agirait des premières sportives de Corée du Nord à quitter leur pays pour pratiquer leur sport. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV