avril 19, 2019

L'ASNL n'en profite pas

L'ASNL ramène un point de Niort (1-1) où elle a joué une grande partie en supériorité numérique. 

 

Nancy alignait ce soir à Niort, sa nouvelle équipe celle sur laquelle compte le coach Alain Perrin pour maintenir le club en Ligue 2. El Kaoutari, Poha, Vagner, Ngom et Marveaux ont foulé ce soir la pelouse niortaise, trop nombreux pour que l'ASNL délivre une copie cohérente, mais certains ont montré des qualités intéressantes, on pense notamment à Poha très actif au milieu de terrain, souvent juste dans ses passes régulièrement dirigées vers le but adverse. C'est le point positif de la soirée, les recrues ont les capacités d'élever le niveau de l'équipe. L'ASNL n'avait pas le droit de se tromper et sur ce point, c'est plutôt encourageant. 

Mais pour le moment au niveau du jeu, il va falloir attendre encore un peu que la mayonnaise prenne. Ce soir Nancy aurait pu prendre le bouillon dès la première période si Guy Roland Ndy Assembé  n'avait pas effectué plusieurs parades au milieu d'une défense absente des débats. Et puis offensivement, l'ASNL ne montrait pas grand-chose à cause notamment d'un manque de justesse dans la dernière passe et d'un jeu un peu brouillon. Le tournant du match arrivait à la 35e minute avec l'exclusion de Rivieyran auteur d'une faute dangereuse sur Amine Bassi. 

En seconde période et en supériorité numérique, les Nancéiens se montraient plus dangereux avec une première grosse occasion pour Amine Bassi, idéalement lancé par Ngom, mais le milieu offensif butait sur le portier niortais (56'). Nancy allait ouvrir le score quelques minutes plus tard par Junior Dalé parfaitement décalé dans la surface par le très actif Amine Bassi (65'). Sauf que Nancy trouvait le moyen de se faire égaliser quatre minutes plus tard, Dabasse profitant des largesses défensives lorraines pour tromper Ndy Assembé d'une Madjer. Dans une fin de match à sens unique, les Nancéiens ne parvenaient pas concrétiser ses quelques occasions. Toujours en cause, ce manque de justesse dans le dernier geste, un manque d'efficacité qui empêche l'ASNL de prendre trois points, en même temps cela aurait été cruel pour Niort qui ne méritait pas de perdre ce soir. 

La victoire sera indispensable la semaine prochaine à Marcel Picot face à Châteauroux, une semaine supplémentaire de travail qui doit permettre d'améliorer les automatismes avec les recrues. Il y a urgence, le compte à rebours a débuté et l'ASNL ne peut plus se permettre de traîner en route... Avec 17 points, elle ocuupe la 19e place à deux points de Béziers, barragiste et quatre sur Valenciennes, le premier non relégable, mais ces deux équipes n'ont pas encore joué ce week-end...

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV