Log in

Nancy, la descente aux enfers

  • Écrit par C.G
  • Publié dans ASNL
Nancy- Le cauchemar se poursuit pour l'ASNL qui a été une nouvelle fois battue (0-1) avec toujours aucun but inscrit !

La seule bonne nouvelle de la soirée se trouvait dans la tribune présidentielle du stade Marcel Picot. A côté de Jacques Rousselot, se trouvait Jean-Michel Roussier pressenti pour devenir le président de l'ASNL en cas de rachat du club nancéien. Un signe sans doute que le processus de vente est toujours en cours et c'est une bonne nouvelle, car l'ASNL a besoin de renouveau, d'un nouveau départ avec une nouvelle équipe à sa tête. Un sentiment confirmé par une nouvelle triste soirée du côté de Tomblaine...

Nancy poursuit donc sa descente aux enfers avec autant de défaites que de matchs de championnat et un triste zéro dans la colonne but inscrit sans oublier que l'ASNL est incapable de garder sa cage inviolée. Ce soir, Le Havre a ouvert le score dès la 8e minute par Gory qui s'est amusé un peu trop facilement de Loris Néry et de Serguey Chernik. Une ouverture du score logique dans une première mi-temps catastrophique pour les hommes de Didier Tholot incapables de s'approcher du but havrais et trop facilement perturbés par les appels en profondeur des attaquants normands. Comme d'habitude, le manque de justesse dans les transmissions, les mauvais choix empêchaient les Lorrains de peser dans cette rencontre. Heureusement les Havrais ne profitaient pas de l'apathie nancéienne pour enfoncer le clou...

Nancy montrait un meilleur visage en seconde période malgré l'exclusion de sa meilleure recrue en la personne d'Ernest Seka. Un meilleur visage en ces temps difficiles signifie que les coéquipiers de Vincent Muratori se sont portés à l'avant, mais sans vraiment inquiéter le portier adverse qui a dû s'employer uniquement sur une frappe croisée d'Antony Robic. Pourtant les joueurs nancéiens montraient une volonté certaine de marquer ce but, mais une envie plombée une nouvelle fois par un déchet technique trop important...

Pour tenter d'égaliser, Christopher Maboulou, qui a fait sa première sortie sous le maillot rouge et blanc, et Junior Dalé sont entrés en jeu, dans le sens contraire, Didier Tholot a sorti un Amine Bassi fantomatique, loin, très loin de son niveau de la saison dernière. Un souci de plus pour le coach qui est clairement en danger, car il est désormais le seul levier possible pour provoquer le déclic et Jacques Rousselot va bien devoir faire quelque chose. Le pire c'est que tout le monde a bien conscience que la tâche sera difficile pour n'importe quel coach... L'ASNL n'a montré aucun progrès ce soir, la trêve internationale n'a eu donc aucun effet sur la qualité de jeu et on ne voit plus très bien ce qui pourrait inverser la tendance... Pourtant, il y a urgence, Nancy est à cinq points du barragiste et six du premier non relégable...