Log in

Nancy au bord du gouffre

  • Écrit par C.G
  • Publié dans ASNL
Nancy- Nouvelle défaite pour l'ASNL qui est désormais relégable, le National se rapproche...

 La descente aux enfers se poursuit pour l'ASNL qui après sa défaite face à Reims (0-2) est désormais relégable à sept journées de la fin du championnat. Jacques Rousselot aura tout essayé, changements de coachs, stage, préparateur mental et autres spécialistes, mais visiblement rien ne fonctionne. Comment le club nancéien peut-il éviter une seconde relégation consécutive ? Les optimistes se comptent sur les doigts d'une main d'autant plus que les hommes de Patrick Gabriel ont atteint la patience des groupes de supporters qui ont décidé de suspendre leurs encouragements plongeant le stade Marcel Picot dans une ambiance lugubre.

Comment être optimiste d'ailleurs après cette prestation face à Reims ? Certains vous diront que l'ASNL a tenu la route en première mi-temps conclue par un score logique de 0-0 durant quarante-cinq minutes où il ne s'est pas passé grand-chose. Mais Nancy a trop de manques... Les largesses défensives lorraines ont offert l'occasion aux Rémois de justifier leur position de leader incontesté de Ligue 2. Sur les deux buts champenois, la défense lorraine fait preuve de laxisme et encore Reims aurait pu alourdir la note sans Goeffrey Jourdren ou encore les mauvais choix de ses attaquants.

Mais le plus inquiétant sans doute pour l'ASNL c'est son animation offensive. Les hommes changent, mais rien n'y fait c'est le calme plat. Face à Reims, les Nancéiens ont beaucoup centré, mais le ballon n'a jamais trouvé preneur excepté Junior Dalé en première période dont la tête a été repoussée par le portier rémois. Et sur les phases arrêtées, ce n'est pas mieux... Au final, la défense du leader n'a pas beaucoup souffert face à une équipe qui joue sa survie, mais qui semble bel et bien à sa place en position de relégable. Ce soir le tableau est sombre pour l'ASNL, malgré les initiatives, aucune amélioration n’est en vue, une position de relégable et un stade qui a lâché son équipe... Nancy n'a jamais été aussi proche de la catastrophe...