août 22, 2019

Le cauchemar continue...

Nancy- Nouvelle défaite de l'ASNL à domicile face à Lorient (0-2), la chute continue...

asnl.logo2013

Ce soir la situation est très grave pour l'ASNL qui enregistre une troisième défaite d'affilée ce soir, une de plus à domicile où Nancy n'a plus gagné depuis septembre. Le club nancéien traverse la pire saison de son histoire et tout est réuni pour qu'elle se termine mal, voire très mal, car une descente serait sans doute dramatique pour le club qui a formé Michel Platini. L'affluence à Marcel Picot est de plus en plus maigre, il semble que seul le Saturday FC ait encore la motivation pour montrer son mécontentement dans une enceinte où règnent le désarroi et le renoncement voire l'indifférence...

Face à Lorient, les hommes de Patrick Gabriel n'ont rien montré pour réchauffer les courageux qui avaient affronté le froid pour assister à ce triste spectacle. Offensivement c'est le néant, déchets techniques importants, manque de mobilité et de confiance en sont les principales causes. Au milieu de terrain, au contraire de Laurent Abergel, Abou Ba et Amine Bassi n'ont pas pesé alors que le rendement offensif de l'équipe, cette saison, dépend beaucoup de la forme de son jeune international espoir marocain. Ce dernier est d'ailleurs fautif sur le pénalty, généreux, accordé par l'arbitre aux Lorientais qui ont aussi profité de l'apathie nancéienne pour faire le break en seconde période à la suite d'un coup franc sur lequel aucun lorrain ne parvenait à toucher le ballon au contraire des Bretons qui touchaient d'abord la barre avant que le cuir retombe dans les pieds de Vincent Le Goff... Ce second but n'allait pas provoquer de révolte chez les Nancéiens, trop faibles pour pouvoir inquiéter et remuer les hommes de Mika Landreau. Ce soir le fossé a paru énorme entre une équipe qui joue encore la montée et l'ASNL qui lutte pour sa survie...

Une survie qui s'annonce compliquée, car le coach nancéien semble ne pas trouver la solution. Un changement tactique, mais aussi d'hommes qui n'ont pas eu l'effet escompté face à Lorient, au contraire, la prestation nancéienne a été très inquiétante et ennuyeuse comme très, trop, souvent cette année...Il reste onze matchs et l’on ne voit pas quels sont les leviers que Patrick Gabriel pourrait lever pour sauver l'ASNL d'une relégation en Nationale 1 qui lui tend les bras. Et puis les coéquipiers de Youssouf Hadji ne semblent pas armés mentalement pour jouer le maintien... Plus que le maintien, c'est la survie du club qu'ils vont jouer lors des prochaines semaines...

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV