Log in

L'affront !

  • Écrit par C.G
  • Publié dans ASNL
Nancy- En supériorité numérique à partir de la 27e minute, l'ASNL a trouvé le moyen de perdre à Bourg-en-Bresse, la situation est très grave pour le club nancéien...

asnl.logo2013

L'arrivée de Patrick Gabriel sur le banc avait été synonyme d'une petite embellie avec un point contre Brest suivi d'une victoire à Valenciennes. L'embellie paraît aujourd'hui très loin avec cette défaite à Bourg-en-Bresse face à un concurrent direct une semaine après l'échec face à Quevilly à domicile. Deux matchs importants que les Nancéiens ont perdus, l'ASNL s'enlise au classement et se rapproche d'une relégation en Nationale 1 qui serait lourde de conséquences pour un club qui était encore en Ligue 1 il y a moins de douze mois...

Deux passes décisives pour Koura

En terre bressane, plus que la défaite c'est le scénario de la rencontre qui est inacceptable... Les Nancéiens ont joué à onze contre dix une bonne partie de la rencontre, ils ont pris l'avantage (2-1), mais après un pénalty loupé par Junior Dalé, ils ont réussi l'exploit d'encaisser deux buts facilités par une sortie hasardeuse et une position avancée de Guy-Roland Ndy Assembé. Ce dernier était déjà fautif la semaine dernière, il serait bien qu'une concurrence saine soit appliquée au poste de gardien, surtout que Patrick Gabriel compte dans ses rangs trois portiers d'expérience, une incohérence de plus... La petite histoire notera que c'est un joueur appartenant à l'ASNL qui a ouvert le score, en plus de prêter un joueur à un concurrent direct, Nancy se laisse l'opportunité de se tirer une balle dans le pied, certains auraient ajouté une clause pour l'empêcher de jouer contre son club... Les Lorrains étaient parvenus à égaliser rapidement par l'intermédiaire de Joffrey Cuffaut qui a par ailleurs causé beaucoup de soucis sur son côté droit à la défense bressane. L'adversaire à dix, Nancy s'est créée quelques occasions notamment par l'intermédiaire d'Anthony Koura qui est toujours en manque de réussite, mais qui a quand même délivré les deux passes décisives sur les deux buts rouge et blanc de la soirée. L'ancien Nîmois va mieux, il ira beaucoup mieux quand il parviendra à tromper le gardien adverse...

Amine Bassi sur le banc

Dans un match très important, Patrick Gabriel avait fait le choix surprenant de se passer d'Amine Bassi et cette absence s'est fait ressentir dans l'animation offensive de l'ASNL qui s'est souvent résumée à de longues balles vers l'avant et plus précisément Junior Dalé dans le rôle du point d'appui. Un Junior Dalé qui a loupé le pénalty qu'il ne fallait pas, il avait l'occasion de donner deux buts d'avance à son équipe, on connaît la suite... Quand il a fallu revenir au score, les Nancéiens ont été trop peu dangereux malgré l'entrée d'Amine Bassi qui a eu le temps de délivrer quelques passes intéressantes prouvant au passage que sa non-titularisation était une erreur. Le milieu de terrain lorrain a souffert, le seul Laurent Abergel ayant tenu son rang au contraire de Jérémy Clément qui n'a pas eu du tout l'influence souhaitée...

Après deux défaites face à des concurrents directs, la situation est grave pour l'ASNL. Les solutions pour s'en sortir ne sont pas flagrantes, la chute de la maison ASNL semble inexorable... La détermination n'est pas en cause, mais l'équipe manque de caractère et évidemment de qualité surtout quand Amine Bassi débute sur le banc... Il reste douze matchs pour sauver le soldat ASNL comme dirait l'autre...