Log in

Nancy n'avance plus

  • Écrit par C.G
  • Publié dans ASNL

Nancy- L'ASNL a été tenue en échec par Lens ce samedi après-midi à Marcel Picot (1-1), un résultat logique...

picot-50ans
Magnifique tifo des SFC pour les 50 ans du club

Nancy n'a plus gagné depuis le 29 septembre et une victoire face à Châteauroux (4-1). La situation ne s'arrange pas pour les Nancéiens après ce match nul face à Lens après lequel ils se trouvent à la 16e place du classement avec 15 points. Heureusement Tours et Quevilly sont déjà largués, mais la place de barragiste est à quatre points, un rang occupé par Lens, l'adversaire du jour. D'ailleurs c'est bien une affiche de bas de classement à laquelle ont assisté les 13 800 spectateurs de Marcel Picot ce samedi après-midi. En effet, les deux équipes ont prouvé qu'elles étaient à leur place et que la saison risque d'être longue pour ces deux clubs pourtant programmés pour jouer la montée en L1.

Durant une rencontre de piètre qualité notamment dans le domaine offensif, les Nancéiens ont montré d'abord un visage conquérant avec du pressing, de la détermination et une domination vite récompensée par un but inscrit par Malaly Dembélé (19') idéalement lancé par Jérémy Clément. Une ouverture du score logique tant les Lorrains ont maîtrisé l'entame du match face à des Lensois inoffensifs. Dommage cependant que les coéquipiers de Joffrey Cuffaut n'aient pas su enfoncer le clou, la faute à un manque de justesse dans le dernier geste.

Dommage aussi qu'en seconde période, les hommes de Vincent Hognon ont laissé le ballon aux Lensois en se contentant de défendre. Les Nancéiens ont eu quelques contres à jouer, mais trop peu d'entre eux sont venus offrir des solutions au porteur du ballon. L'idée était donc de défendre ce but d'avance, mais tout cela reste très dangereux avec un seul but d'avance. En difficulté pour se créer des occasions, même si Bayala a eu deux occasions d'égaliser seul devant le but vide ou seul face à Serguey Chernik qui remportait son duel, les Lensois allaient profiter d'une mauvaise relance de Modou Diagne pour égaliser par Karim Hafez (84'). Une égalisation qui pendait au nez des Nancéiens peu enclins à se découvrir pour faire le break.

L'ASNL reste invaincue à domicile, mais ne gagne plus et c'est problématique vu la situation dans laquelle elle se trouve aujourd'hui. Toujours les mêmes maux minent l'équipe de Vincent Hognon, des boulettes défensives qui coutent cher, une animation offensive à minima et des mauvais choix comme celui d'attendre les Lensois en seconde période... Pour ses cinquante ans, l'ASNL n'a pas bonne mine...