Log in

Affaire Jourdren : le Saturday FC regrette les incidents

  • Écrit par C.G
  • Publié dans ASNL
Nancy- Le Saturday FC, groupe de supporters de l'ASNL, regrette les incidents avec Geoffrey Jourdren qui se sont déroulés vendredi soir lors de la rencontre face à Niort.

asnl.logo2013

 

Vendredi soir, alors que l'ASNL montrait un visage plutôt moribond avec à la clé un match nul 0-0 face à Niort, l'ambiance s'est quelque peu tendue en fin de rencontre. Si les « Correa démission » ont raisonné dans la tribune Piantoni, c'est les chants à la gloire de Serguey Chernik qui ont envenimé la situation. Visiblement agacé, Geoffrey Jourdren a lancé un regard noir envers la tribune et notamment le kop du Saturday FC, en guise de réponse, le portier champion de France 2012 a reçu quelques insultes et projectiles...

Des incidents que regrettent aujourd'hui les responsables du Saturday FC « nous tenons à nous excuser pour ces incidents, nous n'avons rien contre Goeffrey Jourdren, en chantant en faveur de Chernik, ce n'est pas dirigé contre lui, pour nous le gardien Biélorusse est le symbole de la gestion désastreuse de Pablo Correa et quelque part le symbole de la descente aux enfers du club. » Les supporters apprécient ainsi la mentalité de Serguey Chernik qui continue de s'entraîner sans faire de bruit malgré une situation peu encourageante avec l'arrivée de Geoffrey Jourdren et en attendant le retour de blessure de Guy-Roland Ndy Assembé. L'entraîneur uruguayen,  qui a déglingué le portier biélorusse avant de le sortir de l'équipe alors qu'il avait été auteur de prestations plutôt de bonne facture, est le responsable de cette situation, aujourd'hui nombreux sont les supporters, et pas seulement du côté de la tribune Piantoni, qui pensent que Serguey Chernik ne mérite pas le sort qui lui est réservé...

En scandant Serguey Chernik, le Saturday FC s'oppose donc à Pablo Correa et non à Geoffrey Jourdren. Mais ce dernier s'est senti visé vendredi soir « ce n'était pas le cas, c'est sa réaction qui a entraîné des incidents que nous regrettons sincèrement et que nous condamnons » explique un membre actif du groupe. Alors que le club vit une période compliquée, les supporters nancéiens souhaitent apaiser la situation avec l'ancien gardien de Montpellier, une rencontre est d'ailleurs prévue vendredi matin, l'occasion aussi pour Geoffrey Jourdren de s'expliquer sur ses propos parfois virulents tenus à l'issue de la rencontre face à Niort.