décembre 12, 2019

ASNL : une relégation en trois actes

Nancy- Logiquement, l'ASNL jouera en L2 la saison prochaine, tentative d'explication...

reprise-2017

Un recrutement offensif loupé

Faire le bilan du recrutement à la fin de la saison est évidemment une tâche moins difficile que de faire des choix. Mais force est de constater que les recrues n'ont pas apporté grand-chose cette saison à l'ASNL. Dans les satisfactions, on peut ranger Issiar Dia qui a retrouvé la forme et l'efficacité avec huit buts au compteur. Heureusement que Pablo Correa a insisté auprès de Jacques Rousselot pour le faire signer, car les autres recrues offensives n'ont strictement rien apporté. Anthony Koura était courtisé par de nombreux clubs de L1, et on pensait que l'ASNL avait fait un très beau coup en le faisant signer. Malheureusement, l'ancien joueur de Nîmes a connu une première saison en L1 très difficile avec un seul but inscrit et cela toutes compétitions confondues. Même bilan catastrophique pour Christophe Mandanne que l'ASNL est allée sortir de sa retraite dorée au Quatar, clairement l'ancien attaquant de Guingamp n'a pas répondu aux attentes. Avec 29 buts, l'ASNL est la plus mauvaise attaque de L1 avec Bastia qui a joué un match en moins...

Un mercato hivernal déficitaire

En janvier, alors que Nancy connaît de grosses difficultés offensives, le staff est incapable de dénicher un attaquant durant les trente jours du mercato. Au niveau sportif, l'équipe reste sur une fin d'année satisfaisante, une période faste qui a peut-être trompé les dirigeants de l'ASNL sur la nécessité de recruter un attaquant. En tout cas, le club ne montre pas une grande détermination à trouver un joueur offensif, Lys Mousset est approché, mais son club ne veut pas le prêter en France. Surtout durant ce mois de mercato, l'ASNL va perdre son capitaine Clement Lenglet qui prend la direction du Fc Séville pour 5 millions d'Euros. De l'aveu même de certains joueurs et du coach, le talentueux défenseur central va représenter une grosse perte pour l'effectif nancéien. Un départ dont le timing pose question, pour un club qui joue le maintien, perdre son meilleur joueur au milieu de saison est un vrai coup dur. Nancy sort affaibli du mercato d'hiver.

La remontada lorientaise

Le 18 mars, lors de la 30e journée, l'ASNL accueille Lorient alors lanterne rouge. A la mi-temps Nancy mène logiquement 2-0 face à des Bretons moribonds. Une période plus tard, c'est Lorient qui est devant (2-3) avec deux buts inscrits dans les dernières minutes de la rencontre. Devant les caméras, Pablo Correa et Jacques Rousselot, battu le jour même aux élections de la FFF, ne vont pas redorer le blason du club tandis que Serguey Chernik et Alexis Busin payent les pots cassés. Un match qui pèse très lourd dans la balance aujourd'hui d'autant plus qu'il avait complètement relancé les Lorientais qui avaient ensuite enchaîné les victoires leur permettant de quitter la place de lanterne rouge et aujourd'hui d'être barragiste. 

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV