Log in

Nice très efficace face à Nancy (3-1)

  • Écrit par C.G
  • Publié dans ASNL
Nancy- Défaite de l'ASNL face à une équipe niçoise très efficace (3-1) avec quatre tirs cadrés et trois buts.
nice-nancy
Tifo des supporters de la Brigade Sud Nice qui rappelle leur amitié avec le Saturday FC " depuis 15 ans nous marchons ensemble "

Face à Nice, deux défaites au compteur depuis le début de la saison, invaincu à domicile cette saison, la tâche s'annonçait compliquée pour l'ASNL qui se déplaçait avec l'idée de ramener quelque chose dans l'optique du maintien. 

Les Nancéiens débutaient parfaitement la rencontre, solides défensivement, ils profitaient de la moindre occasion pour se projeter rapidement vers l'avant, mais quelques imprécisions les empêchaient de porter le danger devant le but Niçois. A la 26', suite à un corner de Benoît Pedretti, Erik Cabaco pressait Eysseric qui perdait le ballon, Julien Cétout centrait immédiatement pour Issiar Dia qui prolongeait sur Junior Dalé pour l'ouverture du score. Un but qui allait réveiller les Niçois dont le jeu s'accélérait. Les Azuréens égalisaient rapidement à la 36', Belhanda s'arrachait devant Pedretti pour lancer dans la surface Le Bihan qui effaçait Cabaco avant de tromper Ndy Assembé. La fin de la première mi-temps était compliquée pour les Lorrains qui parvenaient malgré tout à rentrer aux vestiaires sur un score de parité (1-1).

En seconde période, Nice allait rapidement prendre l'avantage sur pénalty transformé par Seri après une faute dans la surface d'Issiar Dia sur Dalbert. Après quelques minutes de flottement, les hommes de Pablo Correa tentaient de réagir. A la 31', après une bonne combinaison avec Benoit Pedretti, Youssef Ait-Bennasser se trouvait idéalement placé à l'entrée de la surface, mais son tir n'était pas cadré. Le coach nancéien décidait de jouer son va-tout et faisait entrer sur le terrain les trois joueurs offensifs qu'il avait sur le banc, mais les Nancéiens se montraient trop maladroits dans le dernier geste pour pouvoir inquiéter l'OGC Nice. Pire, c'est Nice qui enfonçait le clou par Seri bien servi par Eysseric (85'). La messe était dite, mais les coéquipiers de Mika Chrétien n'abdiquaient pas pour autant à l'image de ce tir à bout portant de Cabaco dans la surface repoussée magistralement par Cardinale.

Nouvelle défaite de l'ASNL qui va scruter avec inquiétude ce soir le résultat de ses concurrents directs, le risque étant de se retrouver dans la zone de relégation à cinq matchs de la fin du championnat et avant de recevoir Marseille dans un stade Marcel Picot, on l'espère, entièrement acquis à la cause des rouges et blancs...