décembre 13, 2019

L'ASNL et les Saturday FC dénoncent l'attitude de la SIR à Besançon

Nancy — L'ASNL et le groupe de supporters des Saturday FC dénoncent le comportement des policiers de la Section d'intervention rapide à l'issue de la rencontre de coupe de France à Besançon le 7 janvier dernier.
BesançonNancy-Saturday
crédit photo Saturday Nancy

Si la rencontre en coupe de France à Besançon a été plutôt tranquille pour l'ASNL avec une victoire aisée (0-3), la situation s'est tendue dans les gradins après le coup de sifflet final. Selon le Saturday FC, les responsables de ces incidents sont les policiers de la section d'intervention rapide, venus de Sochaux « ils ont lancé une véritable offensive vers l'ensemble des personnes présentes, n'hésitant pas à matraquer et gazer à bout portant les femmes et jeunes hommes présents sur leur passage. » Suite à cette intervention, un supporter nancéien a déposé plainte le 9 janvier à Nancy, suivant les conseils de l'avocat du SATURDAY FC, pour violences volontaires avec un certificat médical mentionnant un jour d'ITT. Ce dernier a été menotté et placé en garde à vue à l'hôtel de Police de Besançon pour des faits, qu'il nie, d'outrage et rébellion, le parquet a décidé de le poursuivre sous le mode de la composition pénale. 

L'intervention houleuse des policiers de la SIR n'a pas plu également au club présidé par Jacques Rousselot. Dans une lettre transmise au préfet du Doubs, l'ASNL, par la voie de son directeur général adjoint Pascal Rivière, dénonce également ces incidents « du fait hélas de la SIR » et de regretter « leur accueil et leurs agissements. » Ainsi dans cette missive, le club nancéien regrette le mépris des policiers de la SIR envers les agents de sécurité du club « à travers un vocabulaire des plus inappropriés et des palpations à répétitions . » Le club nancéien dénonce aussi l'attitude à la fin de la rencontre « pas digne ni conforme à (celle) que l'on attend de ces policiers » de la SIR avec des charges et l'utilisation de gaz lacrymogènes  « sans discernement (...) des personnes âgées ont été bousculées, des enfants ont été choqués » selon l'ASNL. Le club précise par ailleurs le comportement irréprochable des forces de l'ordre présentes toute l'après-midi aux côtés des supporters nancéiens, un comportement dont se félicite également le Saturday FC.

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV